Voici la synthèse personnelle de Maxime :

 

Mon TPE a commencé, comme pour tous les élèves en première, par le choix d’un sujet, mais surtout par la formation d’un groupe de travail sur qui je pourrais compter pour la réalisation du TPE. Je voulais pouvoir travailler dans un groupe ouvert à la discussion, point qui me semblait primordial pour un travail efficace, mais surtout je souhaitais un groupe où l’ambiance de travail serait agréable .Le nombre idéal d’élèves dans un groupe étant de trois, c’est ainsi que je me suis retrouvé avec Matthieu Furet et Benjamin Corion pour travailler sur un sujet qui restait à déterminer. Ensuite les professeurs nous ont donné les thèmes de l’année en cours, pour pouvoir commencer sans perdre de temps.

I) La réalisation du TPE.

A) Le choix d’un sujet.

Une fois les thèmes obtenus, rapidement notre choix s’est porté sur « ENVIRONNEMENT ET PROGRES » et plus particulièrement sur les énergies renouvelables, car c’est un thème qui nous permettait de mettre en rapport la S.I. et la Physique. Nous savions que c’était le thème qui serait le plus sélectionné car c’est celui qui est le plus en rapport avec l’actualité, par exemple, avec le sommet de Copenhague qui s’est déroulé récemment sur l’environnement. Rapidement nous avons pris en compte que l’homme consomme toujours plus d’électricité et qu’il serait intéressant de travailler sur un moyen de produire cette énergie sans pollution ou presque. Notre premier sujet s’est porté tout d’abord sur les stations géostationnaires dans l’espace qui produiraient de l’électricité au moyen de panneaux solaires. Mais il s’est avéré, après quelques recherches, que plusieurs difficultés de taille nous empêchaient de mener à bien ce projet. En effet, le sujet était trop vague et le problème de rapatrier l’électricité sur terre était trop dur à résoudre car même les plus grands ingénieurs y  travaillent sans réelles réponses. Nous nous sommes donc tournés vers d’autres sujets mais c’est celui des hydroliennes et des éoliennes qui a retenu notre attention. Nous avons décidé de faire une comparaison entre ces deux appareils et nous avons donc établi la problématique suivante : quel serait le plus rentable des deux, à surfaces égales, problématique validée par nos professeurs. Ainsi définie nous avons pu commencer véritablement les recherches.

 

B) Les recherches.

            La première véritable étape a été de décider comment nous allions nous organiser. Les recherches ont été faites communément au départ puis, plus le temps passait, plus la séparation des taches s’est effectuée de façon presque naturelle. Le premier problème rencontré a été  celui de l’expérience, la modélisation de l’hydrolienne et de l’éolienne. Une fois que l’idée a  été trouvée, Matthieu a pris en charge tout le travail nécessaire à la réalisation de cette expérience, pendant ce temps Benjamin et moi nous avons décidé de séparer le dossier en deux. J’effectuais le travail de recherche des informations par divers moyens (livres, internet, magazines…) Benjamin, lui, s’occupait de la mise en page et de la réalisation du site internet. Mais, même si chacun avait un rôle, une entraide en cas de problème s’est vite mise en place et s’est révélée utile. Une des difficultés rencontrées a été d’organiser une rencontre avec un professionnel. Car, si  les énergies renouvelables sont d’actualité, malheureusement peu de personnes connaissent réellement les hydroliennes et leur mode de fonctionnement. Les recherches à ce sujet se sont révélées infructueuses et nous n’avons donc pas pu faire d’interview.

Les recherches se sont déroulées sans incident majeur, et c’est dans une bonne ambiance qu’elles ont été réalisées.

 

C) Notre production

Comme production nous avons décidé de nous appuyer sur un diaporama lors de l’épreuve oral, mais la principale œuvre est le site internet. Il regroupe toute les données que nous avons put réunir au cours des séances et du travail personnel. Une vidéo a aussi été réalisée pour montrer une hydrolienne et une éolienne. Je n’ai participé qu’à une faible participation de ces réalisations car ma tache se ciblait plus sur le dossier et le contenu du site internet.

 

II) Bilan.

            La réalisation du TPE m’a beaucoup apporté en points positifs. Tout d’abord, j’ai put acquérir une certaine autonomie que je n’avais pas forcément avant car les professeurs n’étaient pas la tout le temps, juste ce qu’il faut pour nous empêcher de trop dévier du sujet. Ainsi la majorité des solutions, nous avons du les chercher par nous même. Mais surtout ce que m’à apporté le travail en groupe c’est la remise en question de soi-même. En effet personne ne c’est laissé marcher sur les pieds dans le groupe ce qui nous a amené dans des discussions passionnantes qui nous ont permis d’être encore plus motivé dans la décision prise qui avait été commune. La somme de travail étant trop importante une partie a été réalisée à la maison avec des mises en commun peu après. Pour terminer je dirais que ce fut une expérience très intéressante et instructive pour la vie professionnelle plus tard.

 

44 votes. Moyenne 3.11 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site